Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Tout pour découvrir les possibilités du dessin et de l'impression en 3D.
Andre
Messages : 1328
Inscription : 16 sept. 2013, 16:41
Type de centrale : Analogique
Localisation : Tournai

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par Andre »

thierry a écrit :
27 mars 2019, 21:59
comme c'est du PLA, le plastique utilisé n'a tenu que 6 mois. juste le temps de trouver une pièce neuve.
Le PLA est "Biodégradable" et ne résiste pas longtemps au contact de l'eau.
Il faut utiliser du PET ou du PETG , c'est la même matière (ou presque) que nos bouteille de sodas.
Plateau chauffant obligatoire et une finition pas très lisse .
thierry
Messages : 442
Inscription : 26 févr. 2014, 23:32
Type de centrale : Analogique
Localisation : Lierneux

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par thierry »

Andre a écrit :
28 mars 2019, 19:06
thierry a écrit :
27 mars 2019, 21:59
comme c'est du PLA, le plastique utilisé n'a tenu que 6 mois. juste le temps de trouver une pièce neuve.
Le PLA est "Biodégradable" et ne résiste pas longtemps au contact de l'eau.
Il faut utiliser du PET ou du PETG , c'est la même matière (ou presque) que nos bouteille de sodas.
Plateau chauffant obligatoire et une finition pas très lisse .
tout à fait d'accord, mais je n'avait que du PLA en stock, et j'avais pas trop envie de faire la vaisselle du réveillon, surtout qu'on remettait le couvert le 25 à midi, plus l'anniversaire du grand le 26. j'ose pas imaginer faire toute cette vaisselle à la main. :o :o
Avatar de l’utilisateur
vogele
Messages : 887
Inscription : 14 sept. 2014, 05:46
Type de centrale : Numérique
Localisation : Chaumont gistoux Belgique

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par vogele »

Et quand est il des imprimante résine domestique ????
oli55
Messages : 91
Inscription : 04 oct. 2015, 14:47
Type de centrale : Numérique
Localisation : Woluwe-St-Pierre

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par oli55 »

Salut,

l'imprimante 3D, c'est un outil comme le crayon, le cutter ou la crafty.

Comme tout outil, il faut apprendre à l'utiliser ce qui passe par la compréhension des phénomènes d'impression et un investissement temps dans la pratique d'un logiciel de modélisation. Et puis essayer, corriger et recommencer encore: ce n'est pas demain que madame ou monsieur ToutLeMonde auront une imprimante à domicile pour imprimer une assiette, par contre ils trouveront une boutique, ou mieux un fatlab participatif où ils pourront faire imprimer ce dont ils ont besoin.

Pour faire un bon travail, il faut un bon outil: cela demande évidemment un investissement financier mais qui n'est pas si élevé que ça: quand on voit le prix du matériel roulant en N, une très bonne imprimante 3D c'est le prix de deux locos et c'est nettement moins fragile.

En FFD (filament chauffé) on peut déjà faire pas mal de chose en N.
Personnellement, j'utilise une Prusa MK2.5S MultiMatérial: possibilité d'imprimer en mélangeant jusqu'à 5 couleurs et une MK3 plateau frosté pour les éléments plus pointus (mais je n'ai pas encore eu le temps de m'intéresser aux buses 0,2 et 0,1)

En DLP ( résine liquide), là c'est un peu plus onéreux, mais surtout c'est apocalyptiquement salissant (PAS DANS VOTRE SALON !!) et il faut prendre des précautions de travail: local aéré, gants, tablier ( résine sur vêtement : vêtement foutu), essuie-tout en quantité industrielle et alcool isopropylique (ON NE FUME PAS EN TRAVAILLANT) en grande quantité (oubliez la commande chez votre pharmacien).
Le volume de travail est limité: impression de 11cm x 6cm sur théoriquement 15cm de haut.
Très grande connaissance, et donc apprentissage avec pas mal de ratés, du mode d'impression et de la modélisation des objets et des placements de supports indispensables.
Mais on arrive à produire des choses impossibles à faire en FFD: par exemple refaire des tampons pour les locos achetées d'occase.
Et il y a aussi des limites, par ex. les barrières "Saint-Gérard" Roulers- Roeselare ;)

Pour le DLP, j'utilise une Anycubic Photon dont je suis très content.
Mon fils attend de recevoir la nouvelle Prusa SL1, je suis impatient de voir si Prusa va réussir aussi bien en SLA qu'en FFD.

On parlera de la découpe laser une prochaine fois :lol:

Olivier
Avatar de l’utilisateur
vogele
Messages : 887
Inscription : 14 sept. 2014, 05:46
Type de centrale : Numérique
Localisation : Chaumont gistoux Belgique

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par vogele »

Bonjour a tous,
Oli55,
Pour la partie logiciel ,je garde SW que je suis depuis 2004 et dont j'ai la version 2014 actuellement .
Qui permet de sauvegarder sous différentes format de fichiers .
Je suis bien contient que ses petites machines domestique ont leur limites .
Je ne suis pas un conteur de rivets non plus , il faut faire des concessions aussi .
Reste que la technique évolue très vite de nos jours ,pour le local et les produits ce n'est pas un soucis .
Je me fournit déjà en alcool chez mon pharmacien par litre sans soucis .
Pour la partie nettoyage j'ai l'ultra son qui pourra aider sur la quantité d'alcool .
Quand au volume il reste suffisant pour notre échelle , je ne cherche pas a faire la tour Eiffel .

Je m'en vais suivre tout cela de près .

Pour le laser et la fraiseuse je suis servi hiiiiiiiiiiii.
Bonne journée a tous.
Avatar de l’utilisateur
montfort
Messages : 42
Inscription : 07 févr. 2020, 03:27
Type de centrale : Analogique
Localisation : Montréal,Canada

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par montfort »

Pour. Dans mon cas je n'avais pas le choix. Le premier matériel roulant de mon réseau TT9mm vicinal ( wagon a haussettes et bicabine ) était construits avec des des feuilles de styrène et des profilés Evergreen.
La bicabine a fait une chute de 120 mètres de haut ( a l'échelle TT bien entendu :) ) . La reconstruire était impossible car je començais a avoir des problèmes de vision ( cataracte ) Et c'est l'impression 3D qui m'a permis de ne pas abandonner le modélisme ferroviaire. Après la chirurgie, j'ai retrouvé mon oeil de faucon mais j'étais déja " contaminé " par le 3D.
j'ai débuté avec Sketchup et les modèles étaient imprimés chez Shapeways.
J'ai aussi conçu la caisse d'un wagon couvert , projet dans lequel je ne me serais jamais lancé si j'avais du le réaliser avec des feuilles de styrène.

Jacques
Avatar de l’utilisateur
oups65
Messages : 228
Inscription : 01 oct. 2013, 17:45
Type de centrale : Analogique et numérique
Localisation : TOURNAI

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par oups65 »

Excellent, le pas suivant sera d'imprimer chez toi.
à ce propos, il vaut mieux ne pas utiliser sketchup. Les inconvénients te sont transparents car SW utilise de puissants programmes de corrections.
regarde à ce propos https://community.ultimaker.com/topic/3 ... -printing/ (forum géré par les créateurs de Cura).
OUPS65
membre AFAN et AGP3D, I-TRAIN - centrale DINAMO RM-C + TM44 et OC32/GN - imprimante 3D MK3S
Avatar de l’utilisateur
montfort
Messages : 42
Inscription : 07 févr. 2020, 03:27
Type de centrale : Analogique
Localisation : Montréal,Canada

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par montfort »

oups65 a écrit :
21 mars 2020, 08:09
Excellent, le pas suivant sera d'imprimer chez toi.
à ce propos, il vaut mieux ne pas utiliser sketchup. Les inconvénients te sont transparents car SW utilise de puissants programmes de corrections.
regarde à ce propos https://community.ultimaker.com/topic/3 ... -printing/ (forum géré par les créateurs de Cura).
Ça c'est la 1e partie de mon histoire.
Acte 2:
Voulant voir "comment ça marche une imprimante 3D" j'ai acheté un kit Prusa Mk3. J'utilisais FreeCad pour les fichiers .stl et le slicer Cura.
J'ai changé de logiciel CAD et utilise maintenant Fusion 360.
Je pense avoir tiré le maximum de la Prusa ( avec buse de 0,25 mm et vitesse d'impression de 30 mm/s ) et suis satisfait du résultat.

Photo 1: wagon a haussettes SNCV imprimé par la Prusa Mk3. Est-ce que le wagon a haussettes imprimés chez Shapeways sur une imprimante polyjet de 80000$ est 100 fois meilleure que celle imprimée sur une Prusa MK3 a 800 $ ? :)

Photo 2: a gauche wagon a haussettes Shapeways , a droite version carte plastique et profilés Plastruct.

Jacques

Image


Image
Avatar de l’utilisateur
montfort
Messages : 42
Inscription : 07 févr. 2020, 03:27
Type de centrale : Analogique
Localisation : Montréal,Canada

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par montfort »

oups65:
La première version du wagon a haussettes, du wagon couvert, de la bicabine + 2 autres pièces ont été créés avec sketchup ( qui entre parenthèses inclut un "plugin" Solid Inspector qui corrige les erreurs ) et imprimées correctement chez Shapeways .


Les 2 commentaires suivants sur le forum Ultimaker sont tendancieux . On prêche pour sa paroisse :)
"I don't recommend to use Google Sketchup for 3D printing. It is known that the software generates non working models for 3D printing."
"SketchUp was designed for visual models only, not for 3D-printing."

Je suis d'accord que Sketchup n'est pas le logiciel idéal pour l'impression 3D , par contre son apprentisage est facile et il permet de créer rapidement des objets simples.

Jacques
Avatar de l’utilisateur
montfort
Messages : 42
Inscription : 07 févr. 2020, 03:27
Type de centrale : Analogique
Localisation : Montréal,Canada

Re: Les imprimantes 3D domestiques. Pour ou contre ?

Message par montfort »

Aperçu de l'acte 3: imprimante a résine anycubic photon s
Répondre