LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Présentez-nous votre réseau ou votre projet.
jeanmarie
Messages : 319
Inscription : 16 nov. 2014, 16:48
Type de centrale : Analogique
Localisation : Jambes-Namur

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par jeanmarie »

Ballastage à l' arrache !
Michel est meilleur paveur que ballasteur, ici il a voulu avoir terminé avant de commencer
Avatar de l’utilisateur
Michiel
Messages : 896
Inscription : 05 nov. 2013, 11:52
Type de centrale : Numérique
Localisation : Uccle
Contact :

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par Michiel »

Ah, mais Michiel apprend sur le tas. Michiel sait maintenant ce qu'il faut éviter la prochaine fois, et pourra améliorer sa technique. Michiel apprend, et Michiel fera mieux. ;)
Lionel
Messages : 157
Inscription : 16 mars 2015, 18:44
Type de centrale : Analogique
Localisation : Beauraing Be
Contact :

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par Lionel »

...Ballastage à l' arrache...
...Michiel sait maintenant ce qu'il faut éviter la prochaine fois...

:?: :o expliquez qu'on profite aussi, qu'on apprenne aussi :shock:
Avatar de l’utilisateur
Michiel
Messages : 896
Inscription : 05 nov. 2013, 11:52
Type de centrale : Numérique
Localisation : Uccle
Contact :

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par Michiel »

C'est un peu tot pour moi, de expliquer comment le faire, le ballastage. J'apprend encore et je suis débutant dans la matière. Il y a des pros qui peuvent mieux l'expliquer, mais les points d'apprentissage que j'ai notés sont:
  • N'utilise pas l'arrosoir d'eau des plantes pour arroser le ballast. Il y a trop de grosse goutes qui se projetent comme des petites bombes dans le ballast.
  • N'essaye pas de ballaster sans avoir arrosé le ballast avec de l'eau détendu. Le ballast va flotter sur les goutes de colle. Utilises une petite assoire pharmaceutique ou cosmetique, qui donnent une brume plus fine et douce.
  • Protèges les parties delicats des aiguillages par d'huile ou gresse (minéraux) pour éviter que la colle fixes les parties mobiles.
  • N'utilise pas de papier colle peintres pour protege les parties qui ne doivent pas etre balaster. Ca ne tient pas et se detache a moitie.
  • Détache ce papier colle immediatement après avoir appliqué la colle, en non quand la colle est déjà à moitie seché.
L'ensemble de ces fautes donne un resultat comme sur le video. :roll: ;)

P.S. La meilleur école est la pratique. ;)
Lionel
Messages : 157
Inscription : 16 mars 2015, 18:44
Type de centrale : Analogique
Localisation : Beauraing Be
Contact :

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par Lionel »

Tu es réactif !
Je ne suis pas non plus un pro du ballast, loin de là. Il ne doit pas y en avoir beaucoup ici.

Tout ce que tu écris, c'est le B A ba du ballastage encore que j'hésite à graisser ou à protéger par collant (c'est comme ça qu'on a des misères). Et je suis certain que tu as fait tout ce que tu préconises.
Les manques sont normaux pour un ballastage en première intention, on n'a pas envie de coller tout ensemble.
Tu dois encore enlever les vis provisoires et c'est alors que tu feras certainement les retouches.
De toute façon, tu écris que le boulot n'est pas terminé sur la vidéo
ballast-02.jpg
Pour ces retouches je les fais au goute-à-goute à la seringue. Et le mouillage (avec un peu plus d'agent mouillant que prescrit) et l'encollage (avec aussi un chouia d'agent mouillant et un peu plus dilué que prescrit)
Remarque importante : nettoyer immédiatement seringue et aiguille et la passer au jet violent. Laisser tout sécher démonté (piston, aiguille et corps)

Non, ce que je pense c'est que Jean Marie juge justement cet aspect général qui n'est que transitoire.
Mais, il a peut être noté autre chose qui ne m'a pas frappé moi, et c'est là qu'est le danger car si je n'ai pas vu,
je suis susceptible de reproduire aussi cette chose qu'il ne faut pas faire.
Et c'est là que le forum peut servir...
Errare humanum est
persitere diabolicum.
jeanmarie
Messages : 319
Inscription : 16 nov. 2014, 16:48
Type de centrale : Analogique
Localisation : Jambes-Namur

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par jeanmarie »

Pour moi la méthode est la suivante:
- Ne pas avoir envie d' éternuer
- Déposer le ballast le long de la voie avec une cuillère à café
-Arranger le ballast avec un large pinceau souple qui permettra de faire les bourrelets le long des voies aux endroits désirés ( 1 heure de boulot par mètre de double voie)
-Déposer de loin un brouillard de mélange eau et qqs gouttes de détergent au moyen d' un vaporisateur qui ne débite pas de grosses gouttes.
-Encoller avec une pipette tenue à raz du ballast( pas une seringue) contenant qqs gouttes de détergent, colle et eau 50/50 sans laisser tomber les gouttes. Si les étapes précédentes ont été correctement réalisées le mélange de colle doit se répandre dans le ballast, si des bulles se forment c'est que le ballast n' a pas été assez mouillé.
Avatar de l’utilisateur
dany56
Messages : 109
Inscription : 24 déc. 2018, 18:01
Type de centrale : Analogique et numérique
Localisation : France
Contact :

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par dany56 »

Bonjour,

Pour les bulles, il peut y avoir aussi trop de liquide vaisselle dans l'eau de mouillage du ballast
Et il ne faut pas hésiter à bien mouiller le ballast avant l'encollage (de même que pour le mélange eau+colle) Ça se fait à refus, ça doit "dégueuler" !
Les petits vaporisateurs à parfum de quelques ml sont parfaits pour la phase de mouillage
Avancer par portions de voie de 15 à 20cm maxi

Pour les aiguilles, actionner régulièrement les parties mobiles pendant le séchage de la colle sous peine de mauvaise surprise
Comme en vrai, il y a moins de ballast au niveau des parties mobiles des aiguilles

Après la pose du ballast et avant que ce ne soit trop sec, frotter délicatement l'intérieur du rail à l'aide d'un pic à apéritif pour éliminer les derniers éléments de ballast collés dessus.
Après on fait les reprises ballast et peinture si nécessaire
Doucement le matin et pas trop vite l'après-midi
Les photos du réseau
Les vidéos du réseau
Le concept SceNic
Castor
Messages : 1242
Inscription : 14 oct. 2013, 15:21
Type de centrale : Analogique et numérique
Localisation : Nivelles

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par Castor »

Je procède de la même façon que Dany56. Malheureusement, après avoir ballasté mes modules et malgré toutes les précautions prises, il y a un aiguillage qui est bloqué.
J'aurais du faire un test avant de laisser sécher. Mais voilà...Quelqu'un aurait une astuce pour le débloquer ? Je ne sais plus le démonter évidement.
oli55
Messages : 98
Inscription : 04 oct. 2015, 14:47
Type de centrale : Numérique
Localisation : Woluwe-St-Pierre

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par oli55 »

Salut,

le mouiller un maximum (voir l'inonder), après un certain délai, gratter le ballast en contact avec les éléments mobiles et essayer de le mobiliser, éponger avec un essuie-tout.
A renouveler autant de fois que nécessaire.

Pour le ballastage d'un aiguillage, au niveau de la traverse mobile, toujours placer une petit film de plastique fin en dessous (celluloïd, plastique rétro-projecteur, n'importe quoi assez fin et hydrophobe), et arrêter le ballastage de masse une traverse avant la traverse mobile et le pointeau mobile de l'aiguille. (La bande celluloïd sous la traverse mobile permet d'avoir une très légère sur épaisseur favorisant une mobilisation plus facile de celle-ci pendant le séchage et après en la retirant)

Quand le reste du ballast a été vérifié et rectifié, revenir au niveau du pointeau mobile et de la traverse mobile en travaillant pratiquement "grain par grain", en mobilisant l'aiguille plusieurs fois et en tenant compte qu'effectivement, le ballast au niveau des aiguilles peut être un peu plus léger dans les parties mobiles.
Castor
Messages : 1242
Inscription : 14 oct. 2013, 15:21
Type de centrale : Analogique et numérique
Localisation : Nivelles

Re: LX1920 - gare Bruxelles-Luxembourg anno 1920

Message par Castor »

Merci Olivier.
Répondre